Découvrir la saison 2017-2018 des Quinconces-L'espal - Scène nationale, Le Mans

 LES SPECTACLES

 FAMILLE

 SCOLAIRES

 EXPOSITIONS

 Billetterie

 FESTIVAL DE DANSE AUTRE REGARD

 FESTIVAL EN JEU ! Festival jeune(s)

 LA COURTE ÉCHELLE · Un temps pour changer d’ère

 Événements aux Quinconces

 L'Oeil en scène

 Bienvenue aux théâtres

 Être spectateur !

 Accompagnement des artistes

 Le cercle des mécènes

 Les partenaires

 L'équipe

 Association La courte échelle

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h

 Autour des spectacles

 Hors les murs

 LES ATELIERS

 Accompagnement des artistes

 L'Oeil en scène

 Les interviews de Radio Alpa

 Association La courte échelle

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h

 Abonnements

 Tarifs

 Venir aux quinconces

 Venir à l'espal

 Contacter l'équipe

 Recevoir nos informations

 Billetterie

LES QUINCONCES

théâtre, Le Mans

4 place des Jacobins
72000 LE MANS

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 13-18h30
mer   — 13-18h30
jeu   — 13-18h30
ven   — 13-18h30
sam 10-13h 14-17h

L'ESPAL

théâtre, Le Mans

60-62 rue de l'Estérel
72058 LE MANS cedex 2

Tél. 02 43 50 21 50 |

ouvert du mardi au samedi

mar   — 14-18h30
mer 10-12h30 14-18h30
jeu   — 14-18h30
ven   — 14-18h30
sam 10-13h 14-17h
My Brazza | © Jean-Marc Lobbé
My Brazza | © Jean-Marc Lobbé
My Brazza | © Jean-Marc Lobbé

MY BRAZZA

Mise en scène David Bobée · cdn de Rouen en Normandie · d’après Ronan Chéneau

Brazzaville dans une salle de classe. C’est le pari fou de David Bobée. Un pari gagnant, une expérience extra-ordinaire pour chacun des élèves embarqués par surprise.

Florent entre dans la salle de classe. Le cours commence et pourtant rien n’est comme d’habitude. Le corps et la parole sont en marche. Rien ne pourra les arrêter. Florent nous relate son Afrique, loin des clichés et des cartes postales. Son Afrique, il la porte avec lui, comme le cœur bouillant de Brazza où il a un jour dansé comme un fou entre les étals du marché Total.

My Brazza est une histoire où tout est vrai. Une histoire un peu différente à chaque fois, comme la date inscrite au coin du tableau.

C’est une saisissante découverte pour les spectateurs de demain et une nouvelle occasion pour les enseignants et les établissements d’accueillir cette proposition artistique et engagée hors-norme, cartographie sensible, écrite et dansée dans quelques mètres carrés.


Nouvelles vagues (suivi de) L’Homme du coin (et de) My Brazza de Ronan Chéneau

MY BRAZZA
Ronan Chéneau

Et si quelqu’un cent ans après ma mort devait regarder le réel et le ciel et la vie pour moi ? alors je voudrais des images de caniveaux et de chiens et de murs et de n’importe qui et de n’importe quoi car je saurai que c’est la vérité, et goûter au futur que l’on verra sans moi : ce serait contempler la lumière du plus ordinaire des jours, où se loge la vérité qui se passe de commentaires, la brute, la vierge, l’intouchée, celle que tout le monde touche.

Dans Nouvelles vagues et L’Homme du coin, deux personnages se confrontent à l’écriture, l’un recule, l’autre avance. Avec My Brazza, c’est un corps – celui du danseur congolais Florent Mahoukou – qui s’écrit en s’engageant dans les souvenirs d’une ville et d’un pays. L’écriture est toujours ailleurs, partout où le monde s’organise, dans le travail, l'amour des autres… dans la beauté et la brutalité des démocraties où tout semble égal et où rien ne l’est… On trouve dans l’écriture tout ce qui lutte contre elle.


De Ronan Chéneau | Mise en scène David Bobée

Avec Florent Mahoukou | Son Grégory Adoir | Régie Marielle Leduc

PRÉCÉDENT

SUIVANT